Le plus grand site scientifique documenté en santé dans le monde, pour une famille heureuse et en bonne santé. Avec la science et la foi, nous construisons l’équilibre

77171321

L'effet important de l'extrait complet de thym dans l'huile d'olive et le vinaigre de cidre de pomme dans la lutte contre les mycoses des ongles.

L'effet important de l'extrait complet de thym dans l'huile d'olive et le vinaigre de cidre de pomme dans la lutte contre les mycoses des ongles.



Vous vous sentez gênés par l’aspect de vos ongles à cause des problèmes de mycoses ?  Vous en avez assez d’avoir constamment des ongles décolorés et épais à cause de ces champignons ? Vous avez essayé à plusieurs reprises divers traitements antifongiques et consulté beaucoup de médecins pour cette lésion fongique des ongles, mais sans résultat ? Vous êtes désespéré car beaucoup de médecins vous disent que c’est l'une des infections les plus tenaces qui puisse affecter l’Homme et souvent difficile à soigner ?

Si vous êtes atteint d'une mycose des ongles, nous vous recommandons d'utiliser l’extrait complet de thym dans l'huile d'olive vierge naturelle et dans le vinaigre de cidre de pomme naturel, car il possède des effets très efficaces pour combattre ces mycoses.


Les mycoses des ongles sont très répandues et concernent un grand nombre de personnes. Ce sont les plus fréquentes des maladies des ongles et représentent plus de la moitié des cas, d’affections d’ongles.  (Szepietowski et.al., 2007)

Ces mycoses peuvent survenir au niveau des ongles des mains ou ceux des pieds, mais les mycoses des pieds sont souvent les plus fréquentes.

Ils existent plusieurs types de champignons ayant la capacité d'affecter l’ongle, qui est dur de nature à cause de sa richesse en kératine, cependant ces champignons ont la capacité de le pénétrer dans son épaisseur et de l'infecter. Ils peuvent être des champignons cutanés (dermatophytes), le Candida albicans, ou quelques autres types de champignons non cutanés. Et c’est souvent, selon le climat et la température qu'un type de ces champignons se propage plus que l’autre. En effet, tandis que les dermatophytes représentent la cause principale des mycoses des ongles dans les pays européens à température modérée, le Candida et les champignons non cutanés sont plus fréquents dans les régions à température haute et humides. (Chi et.al., 2005).

Lorsque la mycose est causée par les dermatophytes, la maladie est appelée alors Tinea unguium. (Perea et.al., 2000).

Parmi les symptômes de ces mycoses, on distingue la coloration jaune de l'ongle et le changement de son aspect. L'ongle devient épais et rugueux et facilement détachable de son lit «Onycholyse ».

La mycose des ongles n'est pas seulement un problème esthétique, mais présente aussi un grand impact sur l’état psychique du malade. Ceci est dû au fait que la maladie soit chronique et parfois difficile à soigner par les traitements conventionnels. En plus, elle conduit à une sensation de gêne au niveau des ongles, des démangeaisons, et même des fortes douleurs. Dans certains cas, les mycoses peuvent atteindre le lit de l'ongle provoquant ainsi une infection locale appelée « onychomycose ». (Kaur et.al., 2008).

Pour cela, nous recommandons d'utiliser l’extrait complet de thym dans l'huile d'olive vierge naturelle et dans le vinaigre de cidre de pomme naturel pour lutter contre les mycoses des ongles.

En effet, dans une étude menée en 2003, où l’extrait de thym a été utilisé avec trois autres extraits de plantes. « le thymol » du thym (à action antibactérienne sur les bactéries causant les caries dentaires) a été utilisé avec l’huile de cèdre, l'huile de noix de muscade et aussi la térébenthine extraite de pin, pour tester leurs effets sur les mycoses des ongles les plus tenaces (dermatophytes, Tricophyton rubrum, Trichophyton mentagrophytes, Microsporum canis, Epidermophyton floccosun). Les résultats ont montré que l’extrait de thym avec les trois autres huiles ont été réellement efficaces contre les mycoses des ongles. (Ramsewak et.al., 2003).


Puisque nous croyons dans le système "Al-Ghidhaa Al-Mizan" qu’un traitement par un composé unique n’est pas efficace .Ceci d’après le principe de synergie (ou principe de combinaison) que nous avons découvert à partir du Saint Coran, où dans tous ses textes et versets évoquant la nourriture et les boissons, elles n’étaient jamais citées seules, mais toujours regroupées. Et puisque les mécanismes de nos maladies chroniques sont multiples, il devrait y avoir donc plusieurs aliments à multiples composés et effets pour pouvoir contrecarrer tous ces mécanismes. Pour cela, nous remarquons que les textes du Saint Coran ne mentionnent jamais les aliments de façon individuelle, mais plutôt sous forme de groupes, cela correspond au principe de synergie utilisé en médecine.

Sur la base de notre expertise, et expériences acquises par l'application du principe de synergie coranique, nous recommandons l'utilisation de l’extrait complet de thym dans l'huile d'olive vierge naturelle. Car, l'huile d'olive en elle-même possède des propriétés antifongiques qui agissent par des mécanismes distincts, ceci crée un puissant effet synergique entre l’extrait de thym et l'huile d'olive.

Dans une étude publiée en 2004 dans la revue" International journal of green pharmacy", il a été démontré que l'huile d'olive (le conservateur de l’extrait huileux de thym) a un rôle important dans la lutte contre les mycoses,  grâce à leur haute teneur en huiles essentielles (comme les esters et les acides terpéniques, les stéroïdes et les flavonoïdes) qui sont toutes connues pour leurs propriétés antifongiques. (Upadhyay, 2014).

Il ne faut pas oublier aussi que l'huile d'olive est un excellent solvant pour l’extrait huileux du thym, ce qui va favoriser sa pénétration au niveau de l’ongle pour atteindre ses parties les plus profondes. Car la membrane des cellules du corps est constituée d’une bicouche phospholipidique, et cette nature lipidique de la membrane cellulaire favorise le passage des lipides à travers toutes les couches des cellules sans nécessité d’impliquer les canaux ou les protéines de transport comme il est le cas pour le passage des molécules hydrosolubles. 

Il a été aussi prouvé que, le vinaigre de cidre de pomme (le conservateur de l’extrait aqueux de thym) a un rôle important synergique avec celui de l'extrait de thym pour combattre les mycoses.

En effet, les études montrent que l’acide maléique et l'acide acétique, que contient le vinaigre naturel, ont la capacité de tuer plusieurs types de mycoses et de bactéries. (Dixon, 2008).

Par ailleurs, le vinaigre apporte un effet supplémentaire contre les mycoses, il s’agit de contribuer à réduire leur prolifération et la diffusion de l’infection au niveau cutané par un mécanisme très particulier. En effet, il permet de rétablir l’équilibre du pH de la peau, limitant ainsi la prolifération des mycoses.

Ici donc, apparaît le principe de synergie et de combinaison entre l'extrait aqueux de thym et le vinaigre de cidre de pomme naturel, qui agissent les deux via le même mécanisme, mais de manières distinctes. L’effet final cumulatif serrait plus important que s’ils étaient utilisés chacun à part.


Références :


Chi, C.-C., Wang, S.-H. & Chou, M.-C. 2005. The causative pathogens of onychomycosis in southern taiwan. Mycoses, 48, 413-420.


Dixon, J. 2008. Biology of kundalini, LULU Press.


Hale, M. 2015. Home remedies: An a-z guide of quick and easy natural cures, Wellfleet Press.


Kaur, R., Kashyap, B. & Bhalla, P. 2008. Onychomycosis-epidemiology, diagnosis and management. Indian Journal of Medical Microbiology, 26, 108.


Perea, S., Ramos, M. J., Garau, M., Gonzalez, A., Noriega, A. R. & Del Palacio, A. 2000. Prevalence and risk factors of tinea unguium and tinea pedis in the general population in spain. Journal of Clinical Microbiology, 38, 3226-3230.


Upadhyay, R. 2014. Evaluation of antibacterial and antifungal activities of olive (olea europaea) essential oil. International Journal of Green Pharmacy, 8, 180.


Ramsewak, R. S., Nair, M. G., Stommel, M. & Selanders, L. 2003. In vitro antagonistic activity of monoterpenes and their mixtures against'toe nail fungus' pathogens. Phytotherapy Research, 17, 376-379.


Szepietowski, J. C. & Salomon, J. 2007. Do fungi play a role in psoriatic nails? Mycoses, 50, 437-442.




videos balancecure

Partager



Abonnez-vous à notre newsletter


Commentaires

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire

Made with by Tashfier

loading gif
feedback